Partenariats internationaux

Partenariats internationaux

Université Européenne ARQUS

L'alliance d'université européenne Arqus rassemble plusieurs universités :

Ces sept universités sont toutes très engagées au niveau régional et sont implantées dans des villes de taille moyennes. Arqus est une alliance multilatéral d'institutions internationalisées qui partagent les mêmes objectifs académiques, scientifiques et culturels. Cette alliance permet aux élèves d'étudier dans les différentes universités du partenariat.

Jean Monnet Network : Transatlantic Perspectives on Energy and Cities (TPEC)

Perspectives transatlantiques sur l'énergie et les villes (TPEC)

Perspectives transatlantiques sur l'énergie et les villes (TPEC) est un projet de coopération internationale qui regroupe l'Université Jean Monnet de Saint Etienne, l'Université de Pittsburgh (États-Unis), l'Université de Newcastle (Royaume-Uni) et Sciences Po Lyon. Le but de ce partenariat est de renforcer les actions pédagogiques et de recherches sur des thématiques communes. Le partenariat permet également de renforcer les liens institutionnels pré-existants entre les différentes universités pour améliorer le travail sur les études de l'Union Européenne, et plus particulièrement sur des thématiques de politiques transatlantiques, urbaines et énergétiques.

Première étape (développement urbain)

Sur la question du développement urbain en Europe et aux États-Unis, le projet cherche à analyser le renouvellement urbain et le développement des politiques publiques à Lyon/Saint-Étienne, Newcastle et Pittsburgh. Le but est de mieux comprendre comment les villes sont construites et d'identifier les différentes décisions économiques et politiques régionales, nationales et supra-nationales qui impactent le développement urbain.

Deuxième étape (Alimenter le développement urbain)

Ce projet a également une approche plus concrète :

  • Explorer les différents challenges qui découle de la fracturation hydraulique pour la géologie et la biosphère, mais aussi pour la société en elle-même.
  • Explorer les stratégies pour atteindre les objectifs des accords de Paris sur le climat avec un degré de support de la part des États qui peut varier
  • Évaluer le succès des marchés du carbone comme outils politiques

Un autre point vital du projet est de suggérer des process pour améliorer les connaissances scientifiques et politiques sur ces sujets cruciaux.

Coordinateur.trice.s du projet

Équipe Scientifique

 

Merci aux organismes qui nous financent :